Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

5 signes que vous êtes workaholic

28 octobre 2015

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus

Être bourreau de travail, dans les années 80-90 était bien vu. Cependant, il a depuis été démontré que cette dépendance à l’ouvrage est néfaste pour la santé physique et mentale. Est-ce que travailler plusieurs heures supplémentaires pour finaliser un projet dans les délais fait de vous un workaholic ? Voici les cinq signes que l’on peut observer, selon le magazine Forbes, chez quelqu’un atteint de ce syndrome de la fin du 20e siècle.

Vous travaillez plus longtemps que vos collègues

Premier arrivé au bureau, dernier sorti. Vous vous branchez dès que votre souper est terminé. Selon les études, travailler plus ne rend pas plus productif. Au contraire, les pauses, le temps libre et les moments à soi permettent de produire plus en moins de temps.

Vous ne pouvez pas décrocher

Sur les pentes de ski avec votre petit dernier ou sur une plage ensoleillée au bras de votre dulcinée, votre tête est restée au travail. Vous cherchez des solutions, vous avancez des projets, vous planifiez des rencontres, bref, votre vie professionnelle empiète sur vos moments personnels.

Votre corps vous parle

Les bourreaux de travail collectionnent les mauvaises habitudes : restauration rapide sur le coin du bureau si ce n’est pas carrément sauter des repas, peu d’exercice et insomnie sont monnaie courante. S’en suivent des problèmes gastro-intestinaux, des maux de tête et des migraines, une augmentation de l’irritabilité et de la fatigue. Certains boiront plus d’alcool pour se détendre du stress vécu.

Vos relations sont tendues

Les proches sont les premiers à subir les contrecoups des absences et du stress. Les travailleurs compulsifs sont 40 fois plus susceptibles que les autres de divorcer.

Vous évaluez votre valeur en fonction de vos réussites professionnelles

Les bourreaux de travail se définissent personnellement à travers leur vie professionnelle. Si ça va mal au travail, toutes les sphères de leur vie personnelle en sont perturbées, ils seront dévastés. Les attentes de ces perfectionnistes sont irréalistes.

Commentaires par Disqus