Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Aujourd'hui, je me sens ridicule

12 février 2014

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus

Publié le 13. oct, 2011 

Je me lève aujourd’hui et Dieu que je me sens ridicule.

Tous les matins, avant le réveil de la marmaille, je descends à la cuisine pour prendre mon café avec La Presse. Comme vous, depuis plusieurs mois, je me trouve bien stupide parfois de payer mes impôts et mes taxes à la consommation quand je lis toutes ces histoires de collusion, corruption et autres scandales. Déjà que nos séries télévisées de l’époque avaient été annulées en raison du scandale des commandites, car les acteurs dans ces magouilles, dilapidaient justement les fonds des programmes qui nous supportaient financièrement. J’en ai donc gros sur le cœur contre le gouvernement Fédéral. Mais comme vous tous, j’ai décidé d’être bonne joueuse et de continuer à leur faire confiance. Après tout, il y a de bonnes et de mauvaises personnes partout.

Mais, ce matin, trop c’est trop. Pas le ministre des Transports, pas le premier ministre qui, évidemment, joue avec les grands, mais notre ancien ministre de la famille qui, lui, aussi est accusé.

J’ai bien dit que je me sentais stupide et non fâchée ou surprise. La surprise, il n’y en aura jamais plus pour moi. Quand on me parlera de politique et de démocratie, les termes dévotion, dévouement et intégrité ne me viendront pas en tête.

Non, je me sens stupide, car, durant toute la période où le ministre Tomassi était au pouvoir, nous avons passé des journées, des week-ends et des mois complets à développer et à présenter des projets intéressants qui avaient comme objectifs de réduire les dépenses de l'État en matière de services de garde tout en donnant les services essentiels aux parents privés de garderies à contribution réduite.

Jumeler des organismes familiaux dans le but de réduire les frais de fonctionnement de base pour ouvrir de nouvelles places. Couper ici pour donner aux haltes-garderies, qui font un travail extraordinaire avec des « peanuts ». Et j’en passe.

Oh! Que cet homme devait rire de moi. Il devait trouver tellement petit, minus, ridicule nos beaux plans. En fait, il ne devait même pas m’écouter et prendre plutôt ce moment pour planifier sa prochaine dépense sur sa nouvelle carte de crédit magique, vous savez, celle que vous utilisez autant que vous voulez, mais pour laquelle la facture n’arrive jamais. Je sais qu’il est présumé innocent jusqu’à son procès (que les familles québécoises vont devoir payer), mais, peu importe le résultat, aujourd’hui, je me sens vraiment ridicule et stupide.

De grâce Monsieur Charest, vos escrocs, placez-les au transport ou aux finances, mais pas à la famille. Ça fait encore plus grossier.

Martyne Huot
martyne.huot@famillesdaujourdhui.com

Commentaires par Disqus