Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Conciliation travail-famille : un peu de recul

11 novembre 2015

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus

Rassurez-vous, l’implantation des mesures pour une meilleure conciliation travail-famille n’a pas reculé.

Nous lisons de plus en plus que la conciliation travail-famille serait un moyen pour pouvoir tout avoir, pouvoir tout accomplir, comme le génie de la lampe magique nous promettant de réaliser, non pas trois vœux, mais bien tous nos rêves. L’omniprésence de la notion du « on peut tout avoir ».

Prenons un peu de recul pour décoller le nez de sur l’écorce de l’arbre pour profiter du paysage grandiose que nous offre la forêt.

Pour atteindre l’équilibre entre les deux plateaux de la balance, on ajoute et on enlève des poids des deux côtés. Ce que l’on ne veut plus, c’est que le plateau de la vie professionnelle déborde et que notre vie personnelle soit vide de sens. Ce qui est souhaitable, c’est de trouver l’harmonie entre ces deux aspects de nos vies, s’épanouir personnellement ET professionnellement.

Nous croyons qu’il faut prendre en considération les cycles de vie de la famille et évaluer à long terme. Le jeune parent a davantage besoin de flexibilité dans l’horaire de travail pour s’occuper des enfants, les soigner alors qu’ils bâtissent leur système immunitaire, etc. que le parent d’adolescent ou de jeunes adultes qui pourra investir plus de temps dans l’entreprise.

Il faut être réaliste et peut-être réévaluer nos attentes. Nous ne sommes pas des super-humains. Il y a longtemps que nous avons pris connaissance que cette idée rétrograde ne peut que nous mener au surmenage.

Oui, on peut tout avoir. On peut tout avoir à long terme, pas tout en même temps. On peut tout avoir ce qui est pertinent dans notre vie, dans notre évolution personnelle et notre avancement professionnel. On doit prendre du recul pour évaluer nos besoins, nos envies et nos priorités.

L’enfant dans le magasin de bonbon qui veut goûter à tout ne finira qu’avec un mal de cœur et la déception que son corps ne l’a pas autorisé à soutenir son ambition.

Puisque l’équilibre est personnel à chacun, pour l’atteindre, nous devons tous évaluer les éléments qui sont importants, pour nous, à déposer sur chacun des plateaux de la balance. Ça demande de l’introspection. Pas de la compétition.

Commentaires par Disqus