Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Égalité père-mère ?

15 septembre 2015

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus
Égalité père-mère ?

Nous évaluons généralement l’égalité entre les hommes et les femmes sur le plan du salaire. La sociologue américaine Michelle J. Budig vient de publier une étude sur l’influence de la parentalité sur les salaires, The fatherhood bonus & the moterhood penalty. Devenir papa, c’est payant. Maman, cependant…

En 2010, ABC World News sortait clairons et trompettes pour affirmer que les femmes gagnaient 8 % plus d’argent que leurs collègues masculins. En fait, cette réalité ne touche que les femmes célibataires sans enfants de moins de 30 ans vivant dans les grands centres urbains.

Si toutes les femmes sont incluses dans la donnée, nous devrions plutôt lire qu’elles gagnent en moyenne 81 cents pour chaque dollar gagné par l’homme.

La plus petite différence salariale (96 cents) se situe entre les hommes et les femmes célibataires sans enfants.

À l’arrivée de chacun des enfants, l’écart se creuse et la femme se trouve à gagner nettement moins que son confrère. La femme en couple avec au moins un enfant mineur gagne 76 cents par dollar de son collègue masculin. À titre informatif, la mère monoparentale en récoltera 83,1 cents.

Les mères seraient reconnues pour réduire leurs heures de travail, du moins temporairement lors de la toute petite enfance alors que les pères, bien souvent, augmenteraient leurs heures travaillées.

Les études de l’économiste Jane Waldfogel démontrent que 40 à 50 % de l’écart entre les hommes et les femmes se justifient par la parentalité. Les pères accéderaient à des bonus tandis que les mères seraient pénalisées.

En effet, pour la mère, chaque enfant additionnel est associé à une diminution de salaire représentant 4 % par enfant. En ce qui concerne le bonus au père, nous devons préciser qu’il n’est attribué qu’à la partie déjà privilégiée du professionnel instruit. Il représente tout de même 6 %.

Tant de travail encore à faire pour trouver le point d’équilibre…

Commentaires par Disqus