Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

La conciliation: Une affaire personnelle ou de société?

19 avril 2016

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus
La conciliation: Une affaire personnelle ou de société?
Pour plusieurs, la conciliation travail-famille est une question de société. Nous attendons que l'État dépose une politique familiale et nous offre des places à contribution réduite. On descend même sur la place publique pour revendiquer plus d'aide. Mais, au bout du compte, demain matin au réveil, nous serons les seuls à pouvoir donner le bol de céréales à nos enfants... Nous serons les seuls à pouvoir aller les reconduire à l'école et, surtout, nous serons les seuls à payer les comptes à la fin du mois. Personne, et encore moins le Premier Ministre, ne viendra nous aider à faire le ménage et les repas...
 
Je suis d'accord avec l'énoncé qui soutient que la conciliation travail-famille, c'est une affaire de société dans la mesure où on comprend tous que l'État pourra nous offrir des outils et non une béquille et que notre employeur mettra en place des éléments qui faciliteront notre vie de parents travailleurs. Nos enfants évoluent, tout comme nous, en société et la globalisation amène des défis encore plus grands au niveau de la socialisation. Mais attention c'est à nous, parents, de faire notre "job" de parent. Pas au voisin, pas à l'État, pas à notre employeur!
 
On entend souvent dire que l'État ne fait pas grand chose. C'est faux! L'État fait beaucoup mais utilisons-nous adéquatement ce qui nous est offert? Utilisons-nous toutes les ressources mises à notre disposition?
 
Quelques exemples rapides me viennent en tête:
 
Avez-vous réclamé votre crédit d'impôt de 500$ pour les activités de vos enfants l'an dernier? Êtes-vous abonné à la bibliothèque locale pour bénéficier gratuitement de milliers de livres, d'ateliers et de conférences...?
 
Avez-vous fait la demande pour recevoir votre crédit d'impôt pour frias degarde à tous les mois depuis elchangement de la loi à cet effet?

Avez-vous demandé votre contribution fédérale de 20% pour le REEE de vos enfants? Ou la contribution provinciale pour ce même REEE?

Avez-vous été chercher votre arbre gratuit à la naissance de votre petit dernier?
 
Des programmes d'aide, des subventions, des crédits d'impôt, il y en a à la tonne pour les familles canadiennes! Mais encore faut-il s'en servir au lieu de toujours se plaindre...
 
C'est définitivement le prochain exercice à faire (lire les billets précédents au besoin) pour bien démarrer une conciliation travail-famille. Il est important de déterminer quels sont les outils qui s'offrent à nous pour nous permettre d'établir notre horaire, notre routine hebdomadaire. Ceci nous permettra de passer à travers les journées avec le sourire au lieu d'avoir des poches sous les yeux et d'apprécier quelques minutes de qualité avec nos enfants au lieu de brandir des pancartes devant les bureaux de la Ministre Courchesne!
 
Tous ceux qui désirent en savoir plus sur les différents programmes qui s'offrent à nous ou qui désirent faire des commentaires sur ce billet peuvent communiquer avec moi à l'adresse courriel suivante: martyne.huot@famillesdaujourdhui.com
Commentaires par Disqus