Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

La perception

20 novembre 2015

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus

Tout est question de perception. Deux nouvelles en ce sens ont attiré notre attention cette semaine.

Il semblerait que l’une des raisons principales pour lesquelles les pères ne prennent pas leur part du congé parental serait la mauvaise perception qu’ont les entreprises d’un nouveau père qui s’absente pour quelques semaines, voire quelques mois, du boulot pour s’occuper de son bébé.

L’autre nouvelle est la surestimation des pères quant à leur implication dans les tâches familiales.

On clame haut et fort depuis un certain temps l’hymne aux « nouveaux pères ». Oui, les pères des nouvelles générations s’impliquent beaucoup plus que leurs propres pères auprès de leur enfant et dans les tâches quotidiennes. Nous les en félicitons. Cependant, comme dans tout changement majeur de société, nous sommes encore loin de la coupe aux lèvres.

Pour changer les mentalités, la société a besoin de pères qui osent. Qui osent braver les idées reçues, les généralités évidentes. Comme le mouvement féministe a dû le faire à ses débuts, d’ailleurs.

Si nous demandons aux entreprises de s’adapter à cette nouvelle réalité de quête d’égalité entre les parents, nous devons aussi, dans nos perceptions individuelles, céder plus de terrains à ces pères pionniers. Nous devons les encourager et les respecter.

Pour ce faire, nous devrions peut-être adapter quelques-uns de nos concepts. Les activités pour les parents de bébés sont encore trop souvent nommées « activités maman-bébé » et n’invitent bien souvent que les « mamans ».

La maternité est un énorme marché. Sans rien y enlever, applaudissons les pères qui osent y faire une entrée remarquée.

Commentaires par Disqus