Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

L'implication parentale à l'école

18 novembre 2014

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus
L'implication parentale à l'école

Lorsqu’on parle de conciliation travail-famille, on parle bien sûr du travail et de la maison. Mais l’école aussi vient gruger du temps qu’on ne compte pas toujours dans nos planifications et l’on se rend compte, à un certain moment, qu’il faut laisser du temps pour ce «poste».

Si vous êtes comme moi, vos enfants fréquentent une école où les parents ne sont pas les bienvenus. L’école prétend avoir le contrôle sur chaque situation, sur chaque élève et sur chaque problème et le parent devrait plutôt s’en remettre à leur expertise. Il est toutefois faux de penser que tout peut bien aller avec cette formule. Oui, pendant un temps. Oui, avec certains enfants, mais de façon générale, le parent doit prendre part aux décisions de l’école et doit s’assurer que les valeurs familiales sont respectées à l’école aussi. L’enfant doit avoir un seul message clair et fort.

Voici quelques trucs pour intégrer à vos tâches et responsabilités (déjà nombreuses) la gestion de l’école de vos enfants

En début d’année, demandez une rencontre individuelle pour traiter de différents points. Fixez un temps (ex. 30 minutes) et préparez cette rencontre. Entre autres :

·         Faites connaître vos attentes par rapport à l’année scolaire de votre enfant.

·         Informez l’enseignant de vos valeurs familiales les plus importantes.

·         Communiquer les forces et les faiblesses de votre enfant.

·         Exprimez-vous sur les bonnes et les moins bonnes choses de l’année précédente.

·         Demandez l’adresse courriel de l’enseignante (tous les enseignants ont une adresse de courriel fourni par la commission scolaire si elles ne veulent pas donner une adresse personnelle).

·         Donnez votre adresse courriel à l’enseignant en l’invitant à vous communiquer à son tour toute anomalie ou tout changement dans le comportement de votre enfant, aussi bien au niveau académique que comportemental

Vous créez ainsi un lien de confiance et démontrez clairement un intérêt pour les activités de l’école. Vous tendez, en quelque sorte, l’enseignant à travailler en partenariat avec vous. Vous pourrez, par la même occasion, découvrir les forces et les faiblesses de cet enseignant.

Durant l’année, vous pouvez lui écrire pour prendre des nouvelles ou lui manifester votre satisfaction quant au progrès de votre enfant. En cas de doute, poser quelques petites questions. Les communications étant rendues plus faciles grâce au courriel, il faut selon moi en profiter.

Pour ma part, une récente aventure à l’école de mon plus jeune s’est avérée très néfaste et amère (je raconterai dans un billet ultérieur sur mon blogue). Je me suis donc questionné et j’ai pris le temps de questionner nos experts sur mes agissements. L’école me reprochait de trop m’ingérer dans les histoires de l’école de mon fils et que je nuisais au travail de la direction et des enseignants. Si je n’avais pris le temps de consulter à l’extérieur de l’école des gens spécialisés dans ce genre d’événements, j’aurais pu me retirer et comme on dit «prendre mon trou». Mais, au contraire, les derniers mois viennent de me donner raison et tout s’est rétabli avec mon fils justement à cause de mon implication et de la complicité de sa nouvelle enseignante qui elle, a accepté de travailler avec moi et Kristof pour améliorer la situation. De beaux moments de plaisir et de joie pour nous tous. Alors, ne pensez jamais aller trop loin quand il s’agit de vos enfants si vous avez des inquiétudes à un point tel que votre petite voix intérieure vous parle. Agissez et même si cela se traduit par vous faire intimider par l’école, persévérez, pour le bien de votre famille!

Commentaires par Disqus