Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Séparation et conciliation travail-famille

03 novembre 2015

Martyne Huot
Auteur(e)

Martyne Huot

Fondatrice du Réseau Familles d'Aujourd'hui. Auteure, conférencière.

En savoir plus
Séparation et conciliation travail-famille

Le parent séparé en a lourd à porter. Seul à s’occuper des enfants, de la maison, de l’entretien, des courses, des obligations financières, il est souvent vu par les parents de famille nucléaire comme un héros, un survivant. Combien de fois entend-on de leur bouche : « Je ne sais pas comment tu fais. Personnellement, je ne serais jamais capable » ?

Pourtant, ce mode de vie a certains avantages comme la possibilité de faire la grasse matinée de temps en temps et de recharger les batteries tranquillement. Cette partie-là, elle, est généralement assez enviée.

Un sondage effectué par Léger pour le compte de Naitre et Grandir apporte un éclairage intéressant sur la conciliation travail-famille pour les parents séparés.

  • 15 % des pères séparés contre 33 % des pères en couple trouvent que leurs activités familiales les empêchent de dormir assez pour être performants au travail;
  • 75 % des mères séparées considèrent qu’elles obtiennent assez d’aide de leur milieu pour remplir leurs obligations contre 61 % des mères en couple;
  • 33 % des parents séparés sentent que leur employeur s’attend à ce que le travail soit prioritaire à la famille comparativement à 45 % des parents de famille unie;
  • 45 % des parents séparés trouvent que le travail réduit le temps consacré à la famille contre 61 % des parents en couple;
  • 78 % des mères séparées sont satisfaites de leur vie au travail contre 67 % des mères en couple;
  • 90 % des mères séparées sont satisfaites de leur vie de famille contre 82 % des mères en couple.

Puisqu’elle permet de se concentrer presque entièrement sur le travail lorsque les enfants sont avec l’autre parent, elle offre aussi la possibilité de se consacrer aux enfants lors de notre temps de garde. Ces temps sont plus morcelés, certes, mais aussi plus investis. Comme quoi, toute réalité apporte donc son lot de satisfaction.

Commentaires par Disqus