Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

À la bouffe, un jeu original et excitant

04 mai 2017

Famille testeuse Lauzier
Auteur(e)

Famille testeuse Lauzier

Nous, la famille Lauzier, sommes une jeune famille dynamique qui aime vivre des expériences variées et stimulantes. Nous testerons pour vous des produits pour la famille qui pourraient vous intéresser. Au plaisir de partager avec vous nos trouvailles!

En savoir plus
À la bouffe, un jeu original et excitant

Dans le jeu À la bouffe, on personnifie un monstre amateur de desserts. L’idée de départ a de quoi susciter l’intérêt, et les illustrations des monstres et des desserts sont d’ailleurs très réussies. Le but du jeu est d’être le premier à trouver le bon dessert. Pour réussir, il faut suivre des yeux une ligne de réglisse afin de relier le dessert de départ (sélectionné par le dé) au dessert d’arrivée, qui se trouve trois cartes plus loin. Le jeu demande donc un bon sens de l’observation. Comme tout le monde joue en même temps, la pagaille et les fous rires ne sont jamais loin!

Deux niveaux de difficulté permettent d’adapter le jeu. Par contre, après l’avoir testé avec des enfants d’âges différents, nous avons remarqué que l’enfant le plus vieux gagne toujours. Mieux vaut donc y faire jouer des enfants d’âge semblable. Le jeu vise les 5 ans et plus. Il s’est avéré trop difficile pour notre fille de 4 ans et demi, comme on pouvait s’y attendre. Par contre, notre fils de 6 ans l’a adoré, de même que nos nièces de 7, 9 et 11 ans. C’est donc un jeu qui peut plaire à tous.
 

Commentaires par Disqus