Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Prisonnière du silence : un livre sur la violence conjugale

15 mars 2016

Julie Ouellet
Auteur(e)

Julie Ouellet

Directrice générale bénévole, rédactrice et responsable du contenu

En savoir plus
Prisonnière du silence : un livre sur la violence conjugale

S'asseoir et lire un livre jusqu'à la fin sans s'arrêter, oui c'est possible avec la collection de livres Tabou des Éditions de Mortagne.

Mon plus récent : Prisonnière du silence. Un livre qui traite du sujet de la violence physique et psychologique faite aux femmes. Dans cette histoire, la vie de Éléonore, adolescente de 14 ans, change du tout en tout lorsqu'elle se rend compte que sa mère est victime de violence de la part de son nouveau conjoint. Mais prisonnière du silence, elle ne peut parler. La peur l'habite jusqu'à cette nuit horrible que l'on redoute tous, cette nuit où la violence atteindra le « summum » de ce qu'un être humain peut endurer et où le courage prendra tout son sens. Le roman aborde d'une façon méthodique les différentes étapes de cette violence : tout d'abord les insultes, les menaces, puis les gifles et pour finir les coups. « La violence domestique (conjugale)  ne blesse pas que ceux qui la subissent, mais aussi ceux qui en sont témoins, le plus souvent des enfants et des adolescents ».

« Je suis une adolescente normale. Du moins, je l'étais : quatorze ans, des parents séparés, trois meilleures amies, l'école... Jusqu'à ce jour. Celui où ma mère a rencontré Michel, son nouveau chum. Au début, leur histoire d'amour avait des airs de conte de fées. Mais rapidement, ma mère a commencé à changer. Elle est devenue secrète, ne s'habillait plus comme avant, se maquillait tout le temps (même pour faire le ménage) et semblait toujours sur le qui-vive. Méfiant, jaloux, contrôlant... Le prince charmant de ma mère était loin de ceux que j'avais connus dans les livres de mon enfance. Avec le temps, les insultes sont devenues des menaces, puis des gifles, et, pour finir, des coups. Ma mère ne sortait plus, elle mentait à ses amies, ne répondait plus au téléphone. Malgré ma peine et ma révolte, la loi du silence semblait plus forte que tout. Jusqu'à cette nuit terrible où j'ai enfin trouvé le courage d'appeler à l'aide... »

14 ans et plus.

Prisonnière du silence, Myriam de Repentigny, Éditions de Mortagne, 242 pages, 16,95$. 

Commentaires par Disqus