Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Exaspérée des collations et boîtes à lunch

07 septembre 2016

Julie Ouellet
Auteur(e)

Julie Ouellet

Directrice générale bénévole, rédactrice et responsable du contenu

En savoir plus
Exaspérée des collations et boîtes à lunch

Ça y est, la rentrée est faite, les enfants ont déjà une routine d’établie et les fameux devoirs sont déjà, eux aussi, de retour! Mais ce qui m’irrite le plus, c’est les collations et les boîtes à lunch. Vive les camps de jour l’été où les enfants peuvent au moins avoir une plus grande liberté d’aliments !

Dans notre établissement scolaire, rien de sucré, rien qui colle aux dents, bref on se limite aux produits laitiers et fruits et légumes. Même pas un muffin ou une galette maison! En fait, c’est comme si tout ce qui pourrait faire des graines sur le plancher est interdit. Je peux vous dire qu’on a vite fait le tour et que les enfants se lassent assez rapidement d’avoir souvent les mêmes collations. C’est bien bon des fruits et légumes, mais quand ce n’est pas de saison, c’est assez cher de s’en procurer.

En plus, c’est sans compter qu’ils sont limités dans le temps pour manger. Ils ont 1h15 pour prendre le temps de dîner, mais en réalité, dans la salle, ils doivent terminer leur repas en 15-20 minutes. Le reste du temps, c’est pour jouer, aller à l’ordinateur, au gymnase, dehors. Donc, il ne faut pas trop donner d’aliments, car ils n’ont pas le temps de tout manger. Et entre vous et moi, manger une pomme à la récréation, c’est long, donc aussi bien la laisser dans le sac à dos et prendre les 15 minutes pour se dégourdir.

Parfois, ce serait agréable d’être un petit oiseau et de voir les boîtes à lunch du personnel de l’école. Aucune barre tendre, aucun dessert sous forme de gâteau, même pas une bonne galette faite maison la veille! Après une année, je crois qu’ils envisageraient peut-être, eux aussi, une petite montée de lait à chaque rentrée scolaire.

Je me demande souvent qui instaure ces règles. Est-ce les éducatrices, la direction, la commission scolaire, bref je me demande s’ils pensent vraiment à ce dont les enfants ont besoin ou si c’est pour satisfaire leur besoin de jouer à la police avec des aliments qui, après tout, proviennent des parents!

Commentaires par Disqus