Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Doux câlins.

21 janvier 2015

Sylvia Tessier
Auteur(e)

Sylvia Tessier

Maman débordée et parfois dépassée qui partagera ses anecdotes cocasses, ses idées, ses crises de folies sur les joies d'être une maman glam & amoureuse.

En savoir plus
Doux câlins.

~~
-Hey! Bonne journée du câlin à tous!

-Hein?!

-La journée du câlin?

-Ben oui!

-Hé ben.

C'est drôle parce qu'hier, c'était l'anniversaire de naissance de ma plus jeune. Un gros 2 ans maintenant. Comme les enfants de cet âge ont plus ou moins d'amis, ça vire toujours en réunion familiale. Juste les proches-proches là. Parents/beaux-parents/frères/soeurs/marraine/parrain. Bon, ça fait pas mal plus de monde que 4-5 amis de la garderie ou de l'école, mais ainsi va la vie.

Parmi mes invités, il y en avait une à qui j'aurais aimé faire un câlin. Pas une simple accolade. Pas les p'tits becs secs sur les joues non plus. Un vrai câlin. Celui qui uniquement par son contact, transmet la chaleur du coeur. Le genre qui tire la larme à l'oeil, mais qui dessine aussi du réconfort sur les lèvres.

C'est à elle que j'aurais aimé en faire un.

Elle est entrée en même temps que les autres, les joues rougient par la température paradisiaque de notre province bien-aimée. Son épais manteau d'hiver ne laissait rien paraître de sa maigreur extrême. Pas encore, du moins. Je cherchai son regard & lui adressa un timide sourire qu'elle me retourna illico. À ce moment-là, je ne réalisais pas trop encore la gravité de la situation.

Elle alla s'asseoir, échangea avec tout le monde. Elle a beaucoup ri aussi. Un rire sincère, mais fatigué pourtant. Qui peut être fatigué de rire? Ensuite, elle a joué avec mes enfants. Les siens aussi en quelque sorte. Comme à son habitude; avec un plaisir criant. Ces enfants qui bientôt la réclameront malgré son absence définitive. J'ai le coeur en miettes juste à l'imaginer.

Elle mangea peu. L'appétit n'y était pas. Les convives savaient, mais personne ne sût quoi faire. Sauf se lancer des regards peinés. Je m'assurai que tout allait. Elle disait que oui. J'étais nerveuse, maladroite. Probablement que le mot juste est: impuissante. C'est difficile en crime comme mot ça. C'est pourtant bien réel.

La soirée s'est terminée plus rapidement qu'à l'habitude. Je sais plus si c'est parce qu'on était un mardi ou plutôt parce que la médication devenait indispensable à son bien-être. J'espère que c'était la première option. J'y crois plus ou moins, mais l'espoir fait vivre apparemment. Pis ça, j'en ai de besoin.

Je l'ai raccompagné à la porte. On s'est embrassés, puis on s'est promis de se revoir rapidement. Mon mari a étiré son étreinte, lui à qui il arrive rarement d'en faire. J'ai été frappée par ce geste, car il s'agit peut-être de la dernière fois. Cette femme qu'on respecte, qu'on aime & qui est un pillier pour ses proches pouvait-elle vraiment disparaître si brusquement? Son corps nous a prouvé que oui, à notre plus grand désarroi. Ma belle-mère lutte contre un cancer. Pour la 2e fois. Celui-là ne s'en ira pas. Celui-là a quasiment vaincu.

Voilà que cette journée prend une tout autre dimension à mes yeux. C'est elle qui mérite mon câlin aujourd'hui. Pour pouvoir mener sa bataille jusqu'au bout. D'une manière plus douce. Tout comme le souvenir qu'elle laissera dans nos mémoires.

Carole, tu m'inspires. Tu l'as toujours fait en dépit de nos différences. Si j'ai le tiers de ton énergie, de ton humour & de ton authenticité, j'aurai réussi. Tu as tellement accompli dans cette trop courte vie qui t'as été prêté. Tu rends tout plus léger, le savais-tu? Je t'aime. Nous t'aimons tous.

Commentaires par Disqus