Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Le défi du quotidien...

01 avril 2015

Sylvia Tessier
Auteur(e)

Sylvia Tessier

Maman débordée et parfois dépassée qui partagera ses anecdotes cocasses, ses idées, ses crises de folies sur les joies d'être une maman glam & amoureuse.

En savoir plus
Le défi du quotidien...

~Depuis que je suis devenue mère au foyer, j'en fais beaucoup. Beaucoup plus que lorsque je travaillais en gestion 40 heures et plus par semaine. Parce que je suis présente, sollicitée & que les horaires de fous ne sont plus une excuse à mon investissement familial.

En 2015, je me suis promis de couver mes poussins pendant que je le pouvais encore. Qu'ils aient 2, 4, 9 ou même 14 ans, des poussins, ça restent des poussins. Le nid doit être douillet & réconfortant en tout temps.

La nouvelle année a commencé d'une manière plutôt sombre, vous en conviendrez. La liberté d'expression s'est retrouvé piétinée & mon entité en a été fortement secouée. Bien sûr, plein de choses nous guettent. Des catastrophes naturelles. La pollution. Des guerres. Nos océans & autres ressources massacrées. Tant de fléaux hors du contrôle parental, alarmants à l'extrême. Ce que je peux faire pour pousser ma progéniture dans le droit chemin, chemin sécuritaire il va s'en dire, je le ferai sans hésitations.

Chaque année, je souhaite améliorer ou simplifier une partie de ma vie. Une habitude. Un mauvais pli. Adoucir mon quotidien. C'est bien beau manger mieux, courir plus ou mettre des 25 sous dans une jarre pour chaque gros mots prononcés, mais pour 2015, ce sera tout autre. Faire de mon mieux comme mère. Voilà ma résolution. J'étais pas exécrable, mais il y avait certainement place à l'amélioration. Comme dans tout.

En avril dernier, mon conjoint partait travailler à l'étranger. La transition de femme d'affaires à parfaite ménagère ne fût pas si simple. Gérer une succursale était 1000 fois plus simple que de superviser 2 fillettes cornues.

D'abord, j'ai dû troquer mes talons hauts pour des chaussettes. Des vieilles pantoufles parfois. Pis des dessous de pieds tout sales aussi.

Ensuite, j'ai rarement le temps de m'asseoir pour manger. Un restant de nouilles tièdes dans une assiette d'Olaf, ça ne compte pas.

L'overtime n'est pas payé. La prime de nuit non plus. Par contre, j'ai une bonification de bisous & de câlins régulièrement.

Terminé les discussions de madame professionnelle. Ou je "gaga-gougou", ou je crie, ou je chante, ou je susurre.

Au lieu d'avoir une assurance santé, j'ai l'assurance d'attraper toute sorte de virus; gratuité des enfants.

Mon matériel de travail se résume en une guenille, des mouchoirs, quelques pansements et un portable rempli de traces de petits doigts.

Malgré ces quelques changements pas reposants, j'aime me lever chaque matin. Avoir la surprise de la journée, le coeur débordant d'un amour sincère.
Mon défi au quotidien: être une meilleure employée.

Commentaires par Disqus