Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Partir dans le Sud, version maman esseulée.

12 février 2014

Sylvia Tessier
Auteur(e)

Sylvia Tessier

Maman débordée et parfois dépassée qui partagera ses anecdotes cocasses, ses idées, ses crises de folies sur les joies d'être une maman glam & amoureuse.

En savoir plus
Partir dans le Sud, version maman esseulée.

Je reviens tout fraîchement de Cuba.

Le pays du rhum, des cigares & des personnes qui se shakent le popotin avant même d'apprendre à marcher.

J'appréhendais ce voyage pour plusieurs raisons, mais principalement parce que je partais SANS mes enfants. Sans mon chum aussi. La bouffe inmangeable?: rien là, j'peux me nourrir de pains & de p'tits drinks trop sucrées à la piscine. Le soleil ravageur?: rien là, j'peux me crèmer 14 fois avec d'la 60 & m'hydrater aux 5 minutes. Les bébittes non-identifiées ou trop identifiées (comme la fameuse cocaracha!!)?: rien là, j'peux crier comme une hystérique finie en espérant les traumatiser ou encore m'acharner à la/les sortir de la chambre en brandissant un bout de serviette & en jetant ma fierté aux poubelles.

D'une manière comme d'une autre, j'étais préparée à bien des choses, sauf à constater que ma vie est vide sans mes poupées. Chaque instant me rappelait mes filles. Je suis très sérieuse. J'ai adoré mon séjour chez Fidel Castro, mais disons que je ne suis pas assurée de la coupure du cordon ombilical. Je vais vérifier leurs nombrils tantôt.

Dans la vie, ça prend du concret. Du vrai. Du tangible. Comme mon répertoire de synonymes s'arrête ici, je vais vous expliquer quelques situations qui, hors de mon contrôle, ne m'ont pas permise de décrocher à 100% de mon rôle de maman.

1--->Omission d'articles essentiels.

Je suis le type de fille qui en fait trop. La plupart du temps en tout cas. Quand je raconte une histoire, quand j'aime quelqu'un ou même quand je prépare un repas pour 4, qui finit en repas pour une armée. Le hic, c'est que distraite par mes minis qui se planquaient dans mes valises, j'ai oublié d'y inclure les éléments de base. Genre quoi? Du shampoing. Des sous-vêtements. De la crème solaire. Tsé, des affaires primordiales en fait d'hygiène et de survie tropicale. La liste s'étire, mais afin de préserver ma fierté féminine, je me limite à vous confier que j'ai volé le shampoing de luxe à ma soeur, que j'ai porté des bas de maillots en guise de dessous & que j'ai cramé BIG TIME jour #2. Les confessions se terminent ici.

2--->Facteur de faiblesse du cerveau.

Je sais pas où j'ai pêché cela, mais je croyais naïvement que le Sud était un monde parralèle de jeunes adultes attardés, qui boivent à s'en défoncer le foie et où les kids étaient bannis. Mauvaise réponse. Dès l'arrivée à l'aéroport, j'ai attendu en file à côté d'une jeune famille, dont les enfants étaient une copie conforme des miens. Même âge, même tempérament. Même crise de bacon qui rendait mal à l'aise les parents (et ce fût la seule satisfaction que j'ai eu de ne pas avoir mes petites avec moi). Dans l'avion, j'étais assise juste derrière une minuscule frimousse d'à peine 7 mois. Qui m'envoyait des beaux sourires solidaires à ma peine maternelle. À l'hôtel, j'ai arrêté de compter le nombre d'enfants qui allaient ponctuer mon quotidien de peur d'en pleurer. (Ce que j'ai fait bien évidemment, mais quelques jours plus tard, l'esprit noyé de cerveza.) Oublier sa progéniture quand tu vois un "bambino"  au pouce carré, ça relève du miracle.

3--->Déficit budgétaire.

Même ici, je gère mal mes finances en ce qui concerne les achats pour ma famille. Disons simplement que je n'ai absolument rien ramené à ma petite personne & qu'Atianna possède désormais les instruments complets pour partir une symphonie. Évaly peut s'habiller tout l'été, sans reporter 2 fois le même vêtement & mon amoureux a une collection de bouteille d'alcool à être saoûl éternellement. Comme au Québec, je passe souvent la dernière. Non, en fait, je passe la première à rendre mes amours heureux. Nuance.

4--->Stress inutile.

Mes filles vont-elles se souvenir de moi?

- Tu pars 1 semaine babe, ça devrait.

Mais, Évaly a juste 1 an. Elle va m'oublier c'est clair.

- Nan, j'pense pas.

Mais, mais... Atianna ne peut pas vivre sans moi, ça va être pénible pour elle!!

- Bah, y'a son toutou Fesseback (oui, c'est son nom), son bac à rouges à lèvres & la télé. À devrait y arriver.

(...) J'pas certaine que c'est bien. J'y vais plus. Le soleil arrive dans 4 mois à peine tsé, j'm'en sacre là.

-Mmmm. Non. Tu y vas, pis tu nous oublie l'espace d'un moment. Tu R-É-L-A-X-E-S tite mère, kapish?

SOUPIR.

PLEURS.

RE-SOUPIR.

NOSTALGIE DES BONS JOURS.

(Tout ça, juste la veille.)

5--->Harçèlement de l'homme.

Suite de la précédente conversation. (Ou du monologue, à votre guise.)

Oublies pas de brosser les dents d'Atianna TOUS les soirs. Pis c'est pas elle qui le fait, c'est toi. Pis la palette à Évaly aussi. Ben oui, même si elle a juste 1 dent, on la brosse pareille. Les bains à TOUS les jours. Même si ça te tente pas parce que c'est congé de garderie le lendemain. Ramasses au fur & à mesure, ça va aller mieux pour toi. Pas de partys. Les filles au dodo avant 20 heures. Mets la barrière devant les marches. Surveilles les bien au souper, pour pas qu'elles s'étouffent. Non. Des céréales, c'est pas un souper équilibré. En fait, c'est pas un souper tout court. Montre leur ma face sur photo une fois de temps en temps. Chante la chanson des p'tits chats avant le coucher & le gobelet d'eau va à gauche dans son lit, sinon elle est pas contente. J'pense que j'oublie rien.

-Euh? T'es sûr?

Ben les kits de vêtements de la semaine sont prêts, l'argent et la liste d'épicerie dans le tiroir & les numéros importants sur le fridge pour?

-Ben j'sais pas là...

Ah oui! Merci tit papa. Je t'aime.

Commentaires par Disqus