Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >

Dove pointe l’objectif sur ce qui pousse les femmes à fuir l’appareil photo

14 avril 2014

Famille d'Aujourd'hui
Auteur(e)

Famille d'Aujourd'hui

Le réseau Familles d’Aujourd’hui est un réseau d’information en matière familiale, spécialisé dans la conciliation travail-famille.

En savoir plus
Dove pointe l’objectif sur ce qui pousse les femmes à fuir l’appareil photo

Plus de 8 femmes sur 10 à l’échelle mondiale sont « caméraphobes » et se cachent ou se sentent mal à l’aise devant un appareil photo, principalement à cause de l’angoisse qu’elles éprouvent à l’égard de leur beauté**. Ce qui a pour résultat que plusieurs d’entre elles pourraient se priver de certains des moments les plus mémorables de leur vie, simplement parce qu’elles n’aiment pas leur apparence.

Dove veut aider à créer un monde où la beauté est source de confiance  en soi et non d’anxiété. C’est pourquoi, armée de ces données, la marque s’est jointe à Châtelaine pour lancer une campagne qui encourage les Québécoises à être fières de leur image.

APERÇU DU NUMÉRO

L’anxiété devant l’appareil photo

L’étude Dove Camera Shy a révélé que les deux tiers des femmes au pays admettent que leur inquiétude quant à leur apparence aura probablement un effet négatif sur leur attitude devant l’appareil photo. Plus d’un tiers (34 %) d’entre elles se disent trop grosses sur les photos, alors que seulement 2 % d’entre elles estiment qu’elles sont belles*.

La prise de photos compte au nombre des principales sources d’anxiété chez les femmes.

La disparition de souvenirs précieux

L’anxiété éprouvée par les Québécoises les pousse parfois à faire disparaître les photos qui captaient un moment unique de leur vie. Près d’un tiers (30 %) ont mis un frein à la prise de photos ou subséquemment détruit des photos prises lors d’une sortie entre amis*.

Les femmes « caméraphobes » mettent un frein ou détruisent les photos d’événements agréables et de moments importants de la vie.

Les médias sociaux peuvent ajouter à l’anxiété

Les photos numériques et le partage sur les médias sociaux peuvent ajouter à l’anxiété que les Québécoises éprouvent devant l’appareil photo.

Plus de 7 femmes sur 10 (72 %) ont détruit les photos qui les représentaient et le font encore plus lorsqu’il s’agit de photos numériques (67 % vs 32 % pour les photos imprimées)*.

LE PARTENARIAT DOVE-CHÂTELAINE

Châtelaine voulait encourager les Québécoises à être « fières de leur image », comme en fait foi la page couverture de son numéro de mai, donnant ainsi une merveilleuse occasion à Dove de toucher encore plus de femmes avec sa campagne pour la Vraie Beauté. La couverture représente le concept des femmes qui s’effacent de plus en plus des photos, et les textes qu’on y trouve présentent un ton positif, soutenant l’objectif de Dove d’encourager les femmes à être fières de leur image.

Dites adieu à votre phobie de l’objectif

Pour son numéro de mai, Châtelaine avait lancé le défi « Fière de mon image » aux femmes de partout au pays, pour que celles-ci nous révèlent leur visage. Plus de 1 300 femmes ont relevé le défi en partageant des photos et des anecdotes personnelles démontrant leur vraie beauté et leur confiance en elles devant l’appareil photo. Quelques-unes de ces anecdotes sont présentées dans le numéro de mai, afin d’aider les Québécoises à célébrer leur beauté et de les aider à « dire adieu à leur phobie de l’objectif ».

5 CONSEILS POUR ÊTRE FIÈRE DE VOTRE IMAGE

  1. Cessez de vous comparer aux autres. Le compliment mental que vous faites à une autre personne ne doit pas nécessairement constituer une critique de votre propre apparence.
  2. Rappelez-vous que le but d’une photo est de préserver le souvenir d’un moment, d’un événement ou d’un sentiment; il ne s’agit pas simplement d’une image. Concentrez-vous sur le moment en question, plutôt que sur votre apparence.
  3. Rappelez-vous que la vraie beauté comprend les imperfections, qui font de chacune de nous une personne unique. Lorsque vous vous sentez bien, votre confiance en vous, votre acceptation de vous-même et votre ouverture d’esprit paraissent sur la photo.
  4. Si vous participez à un événement important, ou si vous savez qu’on prendra des photos, accordez un peu plus de temps à vos préparatifs. Utilisez vos produits de beauté favoris, et portez des vêtements confortables. Vous vous sentirez plus sûre de vous, ce qui paraîtra sur la photo.
  5. Lorsque vous êtes confrontée à un appareil photo, notez votre réflexe de vous passer des commentaires négatifs sur vous-même, et remplacez-le par trois pensées positives : un élément que vous aimez de votre apparence, une réalisation dont vous êtes fière, et un moment particulier de cette journée dont vous voulez vous souvenir. Continuez de faire cet exercice jusqu’à ce que vos pensées automatiques ne soient plus négatives.

Pour joindre la conversation sur la Vraie Beauté, visitez  www.Facebook.com/Dove

Pour plus d’information, visitez www.dove.ca

Commentaires par Disqus