Pour les parents qui en veulent plus
Chicoutimi Chrysler

Merci à Chicoutimi Chrysler de nous permettre d'effectuer nos tournées de presse à bord de voitures familiales sécuritaires

Le parc national de la Gaspésie, une mer de montagne

12 février 2014

Famille reporter Pontbriand-Fortier
Auteur(e)

Famille reporter Pontbriand-Fortier

Famille reporter Pontbriand-Fortier, région de l'Outaouais

En savoir plus
Le parc national de la Gaspésie, une mer de montagne Activité: Court séjour
Parfait pour: Familles

Je me souviens d’un moment ou je m’étais dépassé, d’un moment où j’avais découvert qu’il existait des paysages à couper le souffle, où j’avais décelé des fleurs dont j’ignorais l’existence, je me souviens d’une bataille de boules de neige en plein mois de juin… J’étais adolescente et je m’en souviens comme si c’était hier… Une expérience marquante : l’ascension du Mont-Albert! Moi qui suis native d’un village de la plaine du Saint-Laurent, j’ignorais alors la présence de cette mer de montagne au Québec : le parc national de la Gaspésie!

Maintenant que j’ai une famille, mon conjoint et moi décidons de faire découvrir le parc national de la Gaspésie à nos fils : Émile 8ans et Jérôme 11ans. Nous passerons deux nuits au camping du Mont-Albert et deux nuits au chalet du Gîte du Mont-Albert.

Le camping du Mont-Albert
Après avoir longé la mer sur la route des navigateurs durant de nombreux kilomètres, nous empruntons la 299 à Sainte-Anne-des-Monts. Les montagnes de plus en plus présentes nous indiquent que nous sommes sur le point d’arriver à destination. Enfin, voilà le majestueux Mont-Albert.  Nous installons notre campement. Un grand emplacement entouré d’arbres, face aux montagnes. Dès notre arrivée, les garçons ont fait la rencontre d’enfants de leur âge. Ils en profiteront pour parcourir à vélo le camping en compagnie de leurs nouveaux amis. Le soir venu, nous sommes ravies de faire un feu de camp en mangeant…des guimauves, bien sûr!

À la suite d’une bonne nuit de sommeil, nous décidons de préparer un goûter que nous irons déguster au « Lac aux Américains ». Un sentier aménagé de 1,3 km nous y mène. Très peu de dénivellation, la randonnée est facile. Arrivé à destination, l’un des plus beaux cirques glaciers du Québec nous fait face. L’eau est d’une limpidité surprenante et la lumière est magnifique. Des bancs nous permettent de nous installer confortablement afin de profiter pleinement de la beauté qui nous entoure. Ensuite, nous ferons une autre petite randonnée qui nous permettra d’admirer la chute Sainte-Anne et la rivière du même nom.

De retour au campement, nous consultons la programmation du « Centre de découverte », situé à proximité du camping. Ce centre contient une boutique nature, un service de location d’équipements plein air, un service de réservation de camping ou refuge, des douches, une buanderie, une exposition thématique sur les montagnes, des activités de découverte, des guides d’identification et ouvrages spécialisés, un restaurant avec une terrasse qui offre une superbe vue sur le Mont-Albert… Bref, tout ce qu’il faut pour passer un séjour au parc. Le soir venu, nous participons à une animation théâtrale : « Les temps changent et les valeurs aussi ». Lors de cette activité de découverte, nous sommes heureux d’apprendre l’histoire du parc par le biais de personnages qui représentent les premiers occupants jusqu’aux visiteurs d’aujourd’hui.

Déjà le matin, il est temps de quitter le parc. Nous reviendrons dans une semaine, après une escapade au parc Forillon. Cette fois, nous logerons aux chalets du Gîte du Mont-Albert. 

Les chalets du Gîte du Mont-Albert
Après plusieurs jours de camping, quel bonheur de retrouver les commodités courantes : cuisinière, four micro-onde, vaisselles, literies, savon, shampoing, foyer, bois de chauffage, réfrigérateur et surtout, surtout : lave-vaisselle!!! Maman n’en croit pas ses yeux! Un chalet coquet, tout équipé  juste en face du « Gîte du Mont-Albert ». Une vue imprenable sur les montagnes.  À l’étage, deux chambres avec deux lits doubles. Les garçons auront donc chacun leur lit. Ils en sont enchantés. Aussi, nous avons accès à la piscine extérieure chauffée du Gîte du Mont-Albert. Des moments de bonheur pour petits et grands!

         
Après une longue baignade et un repas concocté avec nos provisions dans le chalet, nous assistons à une activité de découverte au Centre d’interprétation : « Rencontre au sommet » Nous découvrons l’une des spécificités du parc, le caribou de la Gaspésie. Jérôme qui aime toujours apprendre est content de pouvoir poser ses questions au guide naturaliste du parc. Activité très intéressante qui nous donne le goût de nous rendre au sommet du Mont Jacques-Cartier et du Mont-Albert avec l’espoir d’y voir des caribous

Le lendemain matin, après une nuit confortablement installée dans notre chalet, nous étions prêts à entreprendre une randonnée. Jérôme voulait se rendre au sommet du Mont-Albert, mais comme nous en somme à nos derniers jours de vacances et que nous sommes un peu fatigués par toutes les activités faites précédemment, nous choisissons un sentier de niveau intermédiaire. Jérôme est un peu déçu. Après avoir rempli les ceintures de taille de collations et de bouteilles d’eau, nous rejoignons le sentier de « La chute du Diable ».   3,5 km de marche et nous voilà rendus, sans difficulté. Un belvédère nous permet d’admirer la chute. Comme nous avons encore beaucoup d’énergie,  nous décidons de poursuivre notre randonnée et de nous rendre au sommet du mont Olivine sans vraiment savoir le niveau de difficulté de cette escapade. Ouf! Maman trouve la montée un peu ardue, Émile semble fatigué, mais il désire continuer pour atteindre son objectif : se rendre au sommet. Un dernier effort et nous y sommes! Wow! La vue est superbe : une mer de montagne... La neige au sommet des montagnes à cette période de l’année, fin juillet, n’est pas présente, mais nous remarquons tout de même un bon écart de température. Les enfants sont vraiment fiers d’eux, encore plus lorsqu’ils apprendront que cette randonnée est classée comme étant difficile. Jérôme nous fait promettre de revenir faire l’ascension du Mont-Albert.  Après ces efforts, quel bonheur de se retrouver une fois de plus dans la piscine du Gîte. Cette journée nous a creusé l’appétit et papa nous a fait la surprise de réserver une table au Gîte.

Les enfants qui en sont à leur première expérience de table gastronomique sont ravies par les saveurs qu’ils découvrent. Le Gîte du Mont-Albert offre une table composée de produits du terroir local : gibiers, poissons, petits fruits, champignons sauvages. Ces mets sont préparés en soupe, en plat de pâtes, en grillades, en assiettes de fruits de mer et en charmant dessert.  Après ce copieux repas et cette journée bien remplie, nous sommes heureux d’être dans la chaleur du chalet. Personne n’a besoin de se faire bercer pour s’endormir. 

Déjà le matin, il est temps de quitter notre petit cocon. Nous avons de longues heures de route à faire. Comme nos provisions sont épuisées, nous nous procurons des « boîtes à lunch » que nous avions commandées la veille au Gîte. De cette manière, nous pourrons manger en chemin, sans perdre trop de temps.

Nous avons apprécié notre visite au parc national de la Gaspésie. Un environnement montagnard remarquable, de nombreuses activités de découvertes et un personnel compétent et accueillant ont fait le succès de notre séjour…

Coordonnées :
1981, route du Parc
Sainte-Anne-des-Monts
1 866 727-2427
www.sepaq.com

Commentaires par Disqus

Concours

Concours

Familles d’Aujourd’hui, en collaboration avec ses partenaires, vous promet des concours qui vous emballeront! Des voyages au soleil dans une destination famille, des régimes d'épargne-études, des séjours dans des camps de vacances, des livres, des jeux et encore plus… Bien des surprises vous attendent.

De Concours >